Cours grands débutants, séniors

– Une progression douce et adaptée pour entretenir la santé et le bien-être à travers un art martial Japonais.

 L’Aïkido « Seniors débutants » peut représenter une perspective intéressante pour le bien-être de ce public, et le développement de l’Aïkido.

Tous les maîtres historiques l’ont dit : tout le monde peut pratiquer l’Aïkido. Or, il semble que nous ayons toujours négligé cette frange de pratiquants potentiels. Bien sûr, il existe des stages de vétérans à Bras, au siège de l’ENA. Bien sûr, dans de nombreux clubs il y a de grands anciens âgés de plus de 70 ans, et qui continuent à pratiquer sans problème. Il s’agit plutôt de motiver ceux qui n’ont jamais eu la chance de pratiquer auparavant. Au-delà de 55 ans, il n’osent plus se mêler aux « jeunes » qu’ils surestiment, modestie et réserve obligent.

On leur propose certes des activités individuelles, telles que la gymnastique volontaire, … ,  mais rarement une véritable activité relationnelle symbolisant les mille et une difficultés auxquelles ils sont confrontés. 

Au-delà de l’intérêt que peut représenter pour une fédération, l’augmentation du nombre de ses licenciés, une telle démarche ne peut se concevoir que si elle s’inscrit dans une dynamique d’amélioration, de progrès et de mieux-vivre pour les pratiquants comme :

  • retrouver une part d’énergie vitale ;
  • s’équilibrer dans tous les sens du terme ;
  • oser agir et se confronter aux difficultés et agressions quotidiennes ;
  • retrouver une forme d’harmonie avec les autres et leur environnement ;

En bref, permettre à ces grands débutants de quitter le repliement sur soi et profiter à nouveau des richesses de la vie.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑