Cours Juniors

L'AIKIDO et les JEUNES

L’aïkido est une discipline martiale de plus en plus pratiquée par les jeunes dès l’âge de 6 ans. Cette voie traditionnelle s’adapte tout à fait à notre vie moderne en nous apprenant à résoudre les conflits sans violence.

Les valeurs éducatives de l’aïkido participent à l’éducation de l’enfant : respect du lieu où l’on pratique,  respect des règles. Le jeune prend sa place dans le groupe en apprenant à se respecter lui-même et à respecter les autres.

Le développement de l’attention qui est au centre de la pratique le conduit progressivement à prendre conscience de ses capacités, de son potentiel créateur. Il travaille  son attitude posturale, le contrôle et la coordination  de ses mouvements. Cette voie lui enseigne la sincérité de l’action,  le sens de l’effort, à transformer le conflit.  Il s’ouvre ainsi à sa propre sensibilité.

Celui qui découvre cette discipline martiale pour la première fois peut trouver étrange cette longue jupe noire (hakama), ces sabres, bâtons de bois (boken et jo) et ce cérémonial si précis. Pourtant, en entrant dans le Dojo, on reste saisi par le sérieux et l’application des élèves. Si tant d’adultes et d’enfants pratiquent l’aïkido en France, c’est parce qu’ils ont trouvé là une excellente école de vie et une solution à leurs problèmes quotidiens.

 Respecter le cérémonial (reisiki), c’est apprendre à trouver sa place au sein d’une   communauté   sans prétention et sans fausse modestie. Pas de peur des autres, ni d’affirmation exagérée de sa force. Pratiquer l’aïkido, c’est refuser  d’être vaincu ou vainqueur, c’est remédier autrement à la violence et par là même se faire respecter dans une société devenue de plus en plus dure.

Avoir une bonne attitude (un bon shizei), c’est non seulement se tenir droit mais aussi tirer le meilleur parti de ce que l’on est. C’est apprendre à utiliser la force de la terre par sa position mais aussi la force cosmique par la respiration.

C’est avoir fait la paix intérieure et utiliser les ressources de son mental et de son corps, qui réunis, décuplent la force. Chacun a l’énergie nécessaire pour vivre et réussir. Encore faut-il savoir trouver cette énergie.

L’Aïkido apprendra aussi à tout pratiquant à aller de l’avant, à oser entreprendre (irimi) à estimer l’autre et sa position à sa juste valeur (ma-aï) à poursuivre ses efforts jusqu’au résultat final et à ne pas se décourager en route (zanshin).

Toi, l’enfant qui débute, il te faudra bien sûr apprendre les techniques, mais l’essentiel reste cette recherche plus profonde. Pratique avec souplesse et respect de l’autre (aïte) et tu sauras tirer le meilleur parti de toi-même.

René TROGNON  – CEN FFAB – 7ème Dan – BE 2

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑